Diffusion de l'air

La diffusion de l’air de traitement des ambiances de vie est un point essentiel du confort après l’aspect plus technique du transfert de cet air à la zone à traiter. Quand une zone est traitée en chauffage et en climatisation, ce sont les conditions de la climatisation qui vont imposer la façon de traiter cette ambiance. L’air traité est donc diffusé dans la pièce au moyen de grilles ou de diffuseurs d’air qui vont faire en sorte que l’homogénéité de la température d’air soit la meilleure possible sans créer d’inconfort sensible aux occupants.

Le filet d’air soufflé se dilue dans l’ambiance tout en créant une induction de l’air ambiant. La température de ce mélange se rapproche de la température ambiante. Les filets d’air ont tendance à se coller aux parois. L’utilisation de ce phénomène (effet Coanda) sera utilisé pour augmenter la portée des filets d’air.

La vitesse de l’air qui atteint une personne dans le logement ne doit pas dépasser 0,12 à 0,15m/s. Des vitesses d’air trop faibles peuvent créer des sensation de douche froide si le filet d’air ne se maintient pas assez hors de la zone occupée. Il peut s’avérer nécessaire de découper une pièce pour créer plusieurs zones à traiter ; cela peut s’imposer s’il y a des obstacles au filet d’air ou si la portée des diffuseurs choisis l’impose. Le brassage de l’air dans les zones traitées doit être important (taux de brassage ³ 6) en climatisation pour assurer une bonne homogénéisation de l’ambiance.