Réglementation des pompes à chaleur

En France, les fluides frigorigènes destructeurs de la couche d'ozone ont été proscrits et remplacés  par des fluides de substitution moins nocifs. Pour la manipulation des fluides frigorifiques, que l'on retrouve dans les PAC, il est obligatoire de disposer d'un agrément préféctoral. Toutefois, nombre d'électriciens qui installent des pompes à chaleur n'en ont pas.

Au niveau des gaz frigorigènes, la réglementation européenne pourrait interdire à l'horizon 2015-2020 les R407C et R410A que l'on retrouve dans les circuits et qui sont considérés comme responsables de l’effet de serre. Une solution alternative serait alors de développer les pompes à chaleur au CO2, ce que font déjà les Japonais, ou au propane.